Château D'Herbelon
cavalier

Au XVIe siècle, au cours des guerres de Religion, les protestants furent refoulés dans le Trièves par les catholiques qui tenaient le pont de Brion, principale route du sud, la route de Monestier de Clermont n'existant pas encore.

Sur cette route, François de Sarrazin construisit le Château d'Herbelon en 1603.

Erigé comme une véritable forteresse catholique munie de deux tours à meurtrières et de fortifications (aujourd'hui démontées), le Château surplombant le Drac, dépendait du comté du Diois.

Quand la route de Monestier de Clermont fut tracée, le château perdit son utilité de forteresse. Il fut alors donné en héritage à la famille d'Armand, puis à la famille Ravier jusqu'en 1788. Il a ensuite appartenu à Emile Durant-Savoyat (député puis sénateur).

Le 26 décembre 1756, le toit de chaume fut écrasé sous le poids de la neige. En 1757, André Claude Ravier le fit reconstruire et le couvrit de tuiles. Vers 1950, pour bâtir le barrage du futur lac artificiel de Monteynard-Avignonet, EDF racheta tous les terrains alentour.

En 1963, les eaux du lac menaçaient le château déjà en ruine qui devait être rasé. Il fut alors sauvé par Madeleine et Jules Castillan (hôteliers de la Grave et l'Alpe d'Huez), qui le rachetèrent en 1965.

De très nombreux travaux ont suivi : rénovation de la charpente en vue de créer des chambres, aménagement des caves, enrochement des rives du lac pour éviter l'érosion... Chaque pièce a été reprise intégralement avec des matériaux d’origine dans l'esprit de l'époque.

Depuis 1985, le château d'Herbelon est devenu un hôtel, tenu par Charles et Patricia CASTILLAN.